10 juin : jour du Portugal, de Camões et des communautés portugaises

Eis aqui, quási cume da cabeça
De Europa toda, o Reino Lusitano,
Onde a terra se acaba e o mar começa.

Ici se trouve comme le sommet de la tête,
De toute l’Europe, le Royaume Lusitanien,
La où la terre fini et la mer commence.

Luis de Camões, illustre poète et symbole patriotique portugais, berce encore aujourd’hui la nation portugaise à travers son ouvrage Les Lusiades dont le peuple lusitanien tient son fameux et très caractéristique sentiment de la Saudade, un sentiment qui ne peut se traduire et qui fait partie de la culture portugaise. C’est en hommage à ce poète que le jour du Portugal s’est établit au 10 juin car en ce jour, en 1580, il s’est éteint et sa mort se devait d’être rappelée par tous les Portugais. Au-delà de sa mort, ce jour symbolise l’union de tout un pays et de tous ses citoyens. Ce sentiment d’appartenance à une nation, à une culture, à une Histoire. C’est pourquoi, le 10 jour marque le jour du Portugal mais également le jour des communautés portugaises car il ne faut pas oublier que le Portugal est un petit pays de 10 millions d’habitants isolé entre l’Espagne et l’océan Atlantique. Mais à cela s’ajoutent plus de deux millions de portugais immigrés qui vivent actuellement dans les quatre coins du monde et qui, malgré la distance, continuent à se sentir Portugais dans l’âme.

En ce 10 juin 2017, ce sont 12 millions de Portugais qui célèbrent cette date, leur date. Et parce qu’il était important de mentionner les Portugais vivant en dehors des frontières nationales, le Président de la République Marcelo Rebelo de Sousa avait décidé l’année dernière de célébrer cette date à Paris. Pour la première fois dans l’Histoire, le Président s’est déplacé dans la capitale française pour venir fêter le 10 juin entouré des Portugais de France. Cette décision n’a pas été prise au hasard puisque la région parisienne concentre l’une des plus grandes communautés portugaises au monde et c’est tout naturellement que le président a pris la décision de venir fêter ce jour à Paris. Cet acte symbolique exprime une volonté de reconnaissance des communautés portugaises qui se trouvent en dehors des frontières physiques du Portugal mais appartenant toujours spirituellement à la nation portugaise. Ce sont ces Portugais si souvent oubliés qu’il faut rappeler. Des Portugais qui, pour beaucoup, ont été contraint d’immigrer pour des raisons politiques lorsque les anciennes générations fuyaient le Portugal durant la dictature de Salazar. Aujourd’hui, ils immigrent toujours, cette fois pour des raisons financières. Même si la crise économique paraît s’être dissipée peu à peu, la situation économique du Portugal n’en reste pas moins difficile pour les habitants. Néanmoins, le peuple portugais reste soudé et continue à revendiquer son sentiment de « portugalité » car comme l’a si bien dit un jour Fernando Pessoa, « A minha pátria é a lingua portuguesa » (la langue portugaise est ma patrie). Ainsi, le 10 juin 2017 sera célébré à Porto – deuxième ville du Portugal – et le président se déplacera accompagné du premier ministre, António Costa, au Brésil, à Rio de Janeiro pour réitérer le fait de l’année dernière et fêter le 10 juin auprès des communautés portugaises vivant en dehors du Portugal.

Dia Pt

Texte: Astrid Cerqueira – Trésorière de l’association SEMILA.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s